Le Centre de l’analyse des risques (CAR)

 

Le Centre de l’analyse des risques (CRA)

Le descriptif du logo du Centre de l’analyse des risques

НЕПОКЛОНОВ_Е,АChers collègues et partenaires!

       La Russie, le 156ième membre de l’Organisation Mondiale du Commerce, a la possibilité de prendre part directement au nouveau terrain politique et économique, mais aussi de coopérer indirectement avec d’autres pays partenaires en employant les mécanismes de réglementation de l’activité du commerce extérieure prévus dans le système de l’OMC.

         Par exemple, la Russie particippe à l’Office international des épizooties – l’organisation mondiale en charge de la santé animale. Les pays, membres de l’OIE, ont la possibilité d’échanger de l’information scientifique vétérinaire et de promouvoir le cadre juridique dans le domaine de la médecine vétérinaire.

         En 2013 le département de la coopération internationale dans le système de l’OMC et d’autres organisations internationales a été créé sur la base de VGNKI (Le Centre d’Etat de qualité et de standartisation des medicaments et de la nourriture veterinaries). Le département a pour but de développer la coopération internationale, de présenter et de défendre les intérêts nationaux de la Russie à l’OMC, la CEEA, l’OCDE et d’autres organisations internationales, d’assister Rosselkhoznadzor à respecter les engagements de la Russie.

            Le 20 mars 2015 le département a été transformé en Centre de l’analyse des risques, l’unité administrative indépendante de VGNKI. CRA a pour but de créer le système d’exécution de l’analyse des risques pour des mesures veterinaries et phytosanitaires, d’améliorer le mécanisme d’évaluation des risques en Russie tenant compte du droit international, des standarts internationaux, de l’expérience positive des pays étrangers.

Les tâches principales du CRA:

  1. Élaborer le projet sur la création, le développement et le perfectionnement  du système unifié de l’analyse des risques, y compris la justification scientifique, l’évaluation et de la gestion des risques dans les établissements de Rosselkhoznadzor;
  2. Élaborer et mettre en œuvre des systèmes analytiques d’information permettant de vite accumuler, d’analyser et d’échanger des données pour mettre en œuvre l’évaluation des risques;
  3. Préparer des conclusions économiques et juridiques, des recommandations et des informations analytiques pour prendre sans retard des mesures sanitaires et phytosanitaires destinées à augmenter le niveau de la sécurité des produits contrôlés  par Rosselkhoznadzor;
  4. Coordonner et contrôler la justification scientifique éffectuée par des  établissements contrôlés par Rosselkhoznadzor sur les questions d’actualité dans le secteur agricole.

            Ce n’est pas le secret que l’intégration internationale de la Russie est la clé de la réussite du développement de différents secteurs de l’économie et du pays en général.

Chef adjoint de Rosselkhoznadzor

E.A. Nepoklonov